dimanche 15 mars 2015

Veste Dublin

L'échéance d'anniversaire d'une jolie princesse du palais Royal - qui se trouve aussi être ma filleule et nièce - m'a poussé à lui faire une veste. Le modèle s'imposait avec le patron Dublin de C'est Dimanche que j'avais commandé il y a deux mois maintenant. 

Le modèle existe en différentes versions : la version initiale qui est en fait une vareuse ici et une version modifiée ici.

J'ai choisi une laine bouillie jaune soleil pour un effet bonne humeur et puis parce tout le monde sait qu'à Paris, le soleil... ça manque! Et deux cotons de Véritas achetés au Luxembourg qui semblent avoir été faits pour rencontrer ma laine bouillie.

J'ai donc coupé mon patron (taille 4 ans pour une crevette) en allongeant les manches, le modèle original étant des manches 3/4 et en rallongeant le dos et les devants de quelques centimètres (3 pour la précision). 



J'ai pris beaucoup de plaisir à coudre ce modèle pour plusieurs raisons : 
  • Les explications sont claires et la réalisation procède donc sans encombre. Il faut préciser que le modèle est vraiment simple. Juste deux repères (col et manches) et deux plis plats à monter sur les devants et sur le dos.
  • La présence d'une doublure nous assure que l'enfant ne se plaindra pas d'un tissu qui gratte... et nous permet des associations sympas. 
  • Le choix du noeud, en ce qui me concerne, pour fermer la veste rend le modèle un brin originale sans pour autant de grandes folies.
  • Et enfin, la possibilité de surjeter mes pièces avec ma nouvelle surjeteuse dont je suis folle...


Le moins, mais (qui est ajustable) est la largeur des manches que je trouve un peu exagérée sachant que des manches larges ça gène plus qu'autre chose. Je referai donc le modèle en diminuant progressivement cette largeur vers le bas des manches. 

Voilà donc le résultat. Pas mal, non?



 
 






jeudi 12 mars 2015

Foulard à pompons

Dans la série "J'ai testé pour vous", voici le Foulard à pompons de la Droguerie que vous trouvez ici. Un joli foulard en coton fin, vendu en kit, à coudre et assembler soi-même. Il s'agit d'un triangle de tissu prédécoupé de 1m X 1m x 1,5m


Evidemment ce n'est pas une épreuve de couture ni pour les expertes, ni même pour les débutantes : juste un double rentré au fer à repasser et une couture pour les côté, suivis d'un assemblage des pompons aux deux extrémités du grand côté. 

C'est amusant à faire et le résultat est très chouette. Un foulard agréable à porter au printemps et à décliner dans tous les tons de votre dressing!













lundi 9 mars 2015

Plantain#2

Je suis une fille en or!

Un autre Plantain dans la foulée du premier ici :-) Une version à manches courtes pour une première raison pratique : le coupon ne faisait que 1,5m alors pour deux T-shirts manches longues c'est un peu juste!!! Mais j'ai aussi été poussée par l'envie d'utiliser différemment mon simili cuir or et de l'associer à un biais or. Une vraie Golden Girl ;-)

Autre variante, j'ai retourné le tissu pour avoir un effet encore plus boule à facettes pailleté. Voilà j'ai mon T-shirt de l'été! Sauf que... horreur...il gratte!!! Oui vous avez le droit de rire, et moi celui de souffrir en silence!!

Bref j'ai encore aimé coudre ce patron de Deer and Doe qui tombe bien et je pense que la série s'allongera, avec peut-être une version adaptée pour ma Miss Little. 

A faire, à suivre!
Affaire à suivre!




samedi 7 mars 2015

Plantain

Me voilà dotée d'une surjeteuse :-)
Après avoir tant attendu, je me suis donc lancée dans un "projet essai" aujourd'hui avec un coupon de tissu de mon stock, un jersey nude pailleté. Je l'avais acheté en soldes en juillet dernier sans trop d'idées mais la couleur douce m'avait plu. Il attendait depuis dans une boite...
Dans une autre boite, m'attendait le patron imprimé et assemblé du Plantain de Deer and Doe, en téléchargement ici. Pour une fois que j'avais pris de l'avance... Je dois avouer que ce modèle ne m'a pas immédiatement tapé dans l'oeil. Ca fait un moment que je vois des créations, oui mais... bof... Et puis quelques couseuses plus inspirées m'ont tenté avec leurs modèles plutôt sympas, comme celui-ci par exemple.

Me voilà donc décidée à m'y lancer, le tissu est vite coupé (5 pièces en tout), les quelques repères marqués, et me voilà devant ma surjeteuse pour les premières coutures d'épaules. L'encolure de cette première version restera ma petite amertume, je ne la trouve pas topissime... Je devrai recommencer!
Je me suis bien amusée avec mes coudières simili cuir or et l'assemblage des manches et des côtés a été une promenade. Chic ce Plantain, il donne du pers à mon baggy militaire! J'ai ma tenue du parc pour le printemps!



Denver#2

Une deuxième Denver dans mon placard avec cette version plus printanière, une véritable explosion de soleil ce coton de Veritas! J'aime cette  enseigne belge qui propose des tissus frais et leurs coordonnés mais aussi tout le nécessaire pour la créativité DIY : des biais, des passepoils, du fil, des boutons... Une vraie mine de laquelle il est difficile de ressortir les mains vides... En ce qui me concerne j'en suis ressortie avec tout le nécessaire pour ma deuxième version de Denver de C'est Dimanche déjà réalisée ici.



Pour cette deuxième version j'ai coupé une taille de moins, à savoir devant et dos taille 38, manches en 36. La tunique est donc plus ajustée, plus à mon goût. J'ai réitéré la patte de boutonnage passepoilée avec un coton coordonné et un passepoil doré.  J'ai encore cousu la patte de boutonnage sur les 3/4 de sa hauteur pour ne pas mettre de boutons.

L'ensemble me plaît beaucoup et sera très sympa pour appeler le soleil au printemps ou pour prolonger les journées ensoleillées à la tombée de la nuit de l'été.



 

mercredi 4 mars 2015

Un autre bébé?

Voilà un blog qui semble s'être "endormi", être tombé dans un délicieux coma où flottent des airs de printemps, où le soleil commence à chauffer, où sur les arbres de petits bourgeons pointent leur nez... Oui mais voilà, si le printemps arrive tout doucement, l'activité couture doit redoubler plutôt que sombrer, et là... on n'y est pas vraiment! Je reconnais... Mais quelques jours de trêve font aussi du bien et la grande copine tant attendue est finalement arrivée... J'ai nommé la Surjeteuse!! Oui, ça y est, le cap est franchi, la bête est arrivée et la place manque toujours plus entre ces murs!

Mon choix s'est porté sur le modèle 3034D de Brother après de longues hésitations et un travail de lecture de tout ce qui a été écrit sur les blogs ces dernières années sur le sujet... Il m'a ainsi fallu quelques soirées d'étude. Et après un premier essai de prise en main cet après-midi j'ai le sourire, la banane même! Parce que s'il faut bien dire que le grand doute de tous ceux qui se lancent dans cette aventure réside dans l'opération enfilage!!

Et regardez et avouez! Ce modèle est d'une grande simplicité, les dessins sont clairs, on les suit pas à pas... et de un... où sont mes lunettes? et de deux... où ma pincette?... et de trois et si on s'arrêtait là pour aujourd'hui? et hop, hop et hop, le fil est, non les fils sont passés. Chic, chic on va pouvoir la tester... On peut commencer à appuyer sur la pédale. Un joli bruit, une aiguille qui s'agite et une chainette sort de l'engin, c'est plutôt amusant. 



Moi voilà alors prête à y glisser mon tissu essai et voilà ce que ça donne:







Google+ Followers

Une erreur est survenue dans ce gadget